L'achat de Luella

  • Elizée
  • articles

 

Mes chers amis,

Je voudrais vous raconter aujourd'hui une petite aventure qui m'est arrivée cet été...

Un soir, j'écoute l'émission « Le téléphone sonne » de France Inter, dont le thème est la protection des données sur Internet. Une auditrice intervient pour dire son inquiétude devant tous les renseignements personnels demandés par certaines boutiques en ligne :  - Tiens, me dis-je avec étonnement, personnellement je n'ai jamais eu à donner plus que mon nom et mon adresse lors de mes achats via Internet…

Le lendemain de cette émission, prise d'une frénésie de faire rentrer dans ma collection une nouvelle poupée (Ah bon, vous ne connaissez pas ce sentiment?), je fais une petite recherche sur la toile en me disant que peut-être j'allais pouvoir profiter des soldes : et, bingo, dans une boutique d'objets pour la maison, je trouve LA poupée que je voulais, à tout petit prix…

 

 

Il s'agit de la belle Luella, une « Starlette » de Sylvia Natterer produite par Petitcollin. Elle mesure 45 cm (je le précise pour les curieux qui ne la connaissent pas encore).

Je vérifie que cette boutique accepte Paypal (pour ne pas donner mon numéro de carte bancaire par Internet) : oui ! Allez, pas d'hésitation, je passe commande. Je remplis la demande de renseignements, nom, adresse, N° de téléphone (faux, bien entendu), adresse mail, bref, rien d'inhabituel. Je coche la petite case « J'ai pris connaissance des conditions de vente » (sans les lire, bien sûr), je paye avec mon compte paypal, et le tour est joué !

Il ne reste plus qu'à attendre, en savourant ce petit délai qui me fera encore plus apprécier ma jolie poupée…

Mais, surprise, je reçois dans l'heure qui suit un mail du vendeur m'informant que pour lutter contre les fraudes sur Internet, je devais lui faire parvenir sans délai un justificatif d'identité et un justificatif de domicile. C'est la première fois que ça m'arrive, et juste le lendemain de l'émission de radio, ça alors !

Bon, je réponds très poliment et fermement que pour protéger mes données personnelles et vu que je règle par paypal, j'estime que mon identité ne fait pas de doute et que j'attends donc ma commande.

Pouf, par retour de mail, je reçois un petit mot me remerciant d'avoir transmis les justificatifs demandés et m'informant que ma commande est en cours de traitement… C'était bien sûr une réponse automatique, le robot n'ayant pas été programmé pour les clients récalcitrants.

Quelques instants plus tard, je reçois un nouveau message (humain, cette fois!) m'expliquant que pour lutter contre les fraudes, etc., à peu près dans les mêmes termes que le premier message. Je réponds à nouveau que je ne transmettrai aucun justificatif, et je reçois par retour de mail les remerciements du robot…

Le lendemain, l'affaire est montée un peu dans la hiérarchie du magasin (enfin, je le suppose), et je reçois un troisième message me demandant mes justificatifs, mais avec un petite nouveauté : il paraît que c'est conforme aux conditions générales de vente, que j'ai acceptées.

-Bon sang, me dis-je, pourquoi est-ce que je n'ai pas lu les conditions générales de vente ? Je suis nulle !

Mais, vous l'avez compris, pas question pour moi d'envoyer les documents demandés, qui peuvent ensuite traîner Dieu sait où…

Ma joie de cet achat est en train de se transformer subrepticement en profonde contrariété… Vais-je devoir annuler ma commande ?

Soudain me reviennent à la mémoire les paroles de mon frère aîné, qui était notre référence familiale pour les transactions et négociations commerciales : « On n'a jamais vu un commerçant refuser un paiement ! » (je précise qu'il était lui-même artisan et commerçant). Ce précieux adage me redonnant du courage, je réponds sans vergogne au dernier message reçu, en annonçant que je suis très mécontente de la tournure des événements, et que j'exige que ma commande, que j'ai réglée dans l'heure, soit honorée ! Réponse immédiate du robot : « Merci d'avoir transmis les justificatifs demandés, votre commande…  ». Il me plaît, celui-là, je sens que nous pourrions être amis.

Il fallut la journée pour que la hiérarchie du magasin digère la situation : mais dès le lendemain, on m'informa très gentiment que j'allais recevoir ma poupée (Merci, mon frère!) ; par contre, j'appris avec chagrin que mon compte client ne serait validé que lorsque les justificatifs seraient arrivés…

Je vous raconte tout cela pour que vous gardiez espoir, mes chers lecteurs : résistez, tout n'est pas encore perdu ! Et même si ça ne change pas grand-chose au problème global, j'ai ressenti une certaine satisfaction devant cette modeste victoire… Un des invités du « Téléphone sonne » disait fort justement que ne circule sur Internet que ce qu'on a bien voulu dévoiler !

Bon, c'est bien tout ce blabla, vous dites-vous, mais on pourrait voir la poupée si durement acquise ?

La voilà, la petite chérie, avec son petit visage tendre et son beau corps gracieux : bien proportionnée, agréable à habiller… merveilleuse à photographier… Oh, je ne regrette pas mon achat !

 

 

Son habit d'origine ne me plaisant pas du tout, mis à part les ballerines, j'ai récupéré un jean pour Luella dans l'armoire des Kidz et vite, vite, je lui ai cousu un tee-shirt bien à elle, avec une petite impression sur le devant qui semble beaucoup lui plaire.

 

 

Et comme la chaleur de l'été s'est éloignée de notre région, je lui ai aussi tricoté une petite veste en suivant un modèle de Modes et Travaux de janvier 1975, qui me semble toujours d'actualité…

 

 

Je finirai l'histoire de ma petite mésaventure d'été en vous donnant un dernier détail, celui qui tue… En écrivant cet article pour vous, je suis allée vérifier les fameuses conditions générales de vente du magasin en question (ce que je n'avais pas fait sur le moment) : à ma grande stupéfaction, je me suis rendue compte que nulle part n'est indiqué ni fait allusion à une demande de justificatifs… Incroyable, pas vrai ? La vie ressemble à une partie de poker , il suffit de ne pas l'oublier !

C'est sur ce constat réjouissant (ou attristant, selon notre humeur du moment) que je vous quitterai, mes chers lecteurs : profitez bien de la vie, soyez optimistes et combatifs ! Et continuez à vous faire plaisir : les poupées emplissent votre maison ? La mienne aussi, compagnons d'infortune ! Addict un jour, addict toujours !

 

 

Ah, j'allais oublier de vous dire que j'ai ajouté une photo pour vous sur l'agenda du mois de septembre pour vous montrer une petite occupation bien agréable qui a réjoui ma semaine (et je l'espère, l'amie à qui j'ai offert la tenue)... Bonne semaine et à très bientôt !

Amitiés,
Elizée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Marie-Thérèse 10/10/2017 19:06

Merci de nous avoir fait partager cette expérience un peu énervante tout de même. Ta poupée est bien jolie et je préfère cent fois la jolie tenue que tu lui a mise.
Bisous
Marie-Thérèse

Mimi 25/09/2017 21:35

Le moins que l'on puisse dire, c'est que tu te seras "battue" pour obtenir ta petite Luella ! et tu as eu raison car cette petite est bien mignonne !! Bienvenue à elle et merci pour ton récit qui nous démontre bien qu'il ne faut pas se laisser intimider par ce genre de pratiques...
Bravo pour la jolie petite veste qui lui va parfaitement !
Bisous.
Mimi.

Bambi 25/09/2017 14:44

Ahahah mais ils croient quoi ces gens là ?? pour avoir une poupée, nous sommes prêtes à mordre !! ( moi, en tout cas , je peux !! ) LOL ! Bel achat et belle victoire !!! Bravo Elizée !! Bisous

jeanne83 25/09/2017 10:54

Superbe la petite Luella!!!,Bravo de vous êtres battue pour l'avoir chez vous .
Très belle tenue, la petite veste lui va à ravir !!!
Merci pour ces bons conseils !
Amitsés

Calou 25/09/2017 00:59

Bravo pour ta pugnacité ( qui ne me surprend pas vraiment!! -) et pour la jolie tenue qui sied à merveille à l'objet de la joute!

brigitte 24/09/2017 18:06

Elle est bien jolie, ça valait le coup de se défendre !!!!
Bonne soirée
Bisous

Mandarine 24/09/2017 18:00

Grand merci de nous avoir raconté tout ceci. Si cela m'arrive un jour, je saurai quoi répondre et je me sentirai moins seule devant ce genre de demande. Cela montre quand même qu'il faut toujours, quand on le peut, payer par paypal.
Bon, ta poupée est super mignonne! et, habillée par tes soins, encore plus!

hades 24/09/2017 17:39

Bienvenue à la belle Luella, très à l'aise dans sa nouvelle tenue !!!!

Mireille Berthet 24/09/2017 17:19

Heureusement que tu as tenu bon ! ..c'est râlant quand même ! heureusement, elle est arrivé dans sa nouvelle famille ....Mireille

Florence 24/09/2017 17:03

Très jolie poupée, avec une belle tenue, merci pour ce récit rocambolesque d'échanges avec le site vendeur et acolytes ... Il faut être prudent en effet! Amitiés

Nelle 24/09/2017 16:56

Rooo la la, que de complications inutiles et quel dommage que tout cet imbroglio ait pu entacher l'arrivée de la belle !! Heureusement, comme dans les jolis comptes... euh, contes,... tout est bien qui finit bien !! Et la belle Luella a permis d'effacer toute cette péripétie !! Elle est superbe !

Elizée 24/09/2017 17:04

Eh bien je dirais que Luella n'a pas effacé les péripéties de son achat, elle en ressort plutôt comme épicée ! Et je la trouve encore plus précieuse: j'ai envie de rire chaque fois que je la regarde, surtout en pensant que je n'avais pas imaginé une seconde qu'on me mentait sur le contenu des CGV !!! Bises !

roses des vents 24/09/2017 16:55

Quelle mésaventure, il faut faire super attention !!!!!
Ta poupée est super belle !!!! j'adore bravo pour sa jolie tenue !!!!!
Bisous Yvette

 -  Hébergé par Overblog